Vous êtes ici

Compte rendu succinct CM 9 octobre

Ce lundi soir, les membres du conseil municipal étaient convoqués pour une séance publique sous la présidence du maire Joël Bonnaffoux. En ouverture de séance ce dernier et les adjoints ont fait le point sur les dossiers en cours avec notamment l’annonce sur le choix du dossier présenté par la commune au sein du SCOT (Schéma de Cohérence Territoriale) Gapençais pour lancer une étude sur l’aménagement du centre de la commune. Les dossiers en phase finale comme l’ouverture de la crèche et les aménagements extérieurs, la fin des travaux sur un bâtiment communal, le réseau d’eau potable aux Aubins, les travaux d’assainissement aux Césaris, les divers travaux de voirie et les récentes animations importantes ont été évoqués par les différents adjoints ainsi qu’un point sur la trésorerie au 30 septembre. Le maire a ensuite lancé la discussion autour de la trentaine de délibérations à l’ordre du jour.
Le premier abordé a été celui de l’assainissement avec le lancement de la consultation du marché pour l’élimination des eaux claires dans le réseau d’assainissement, puis sur la réalisation de la nouvelle station d’épuration pour le quartier des Granes. Enfin dans la même thématique la nouvelle facturation « eau et assainissement » qui dorénavant sera calquée sur l’année civile et non du 1er juillet au 30 juin, une nouvelle relève des compteurs aura lieu en novembre par « Véolia » prestataire pour cette mission. Les élus ont également validé les changements de statuts de la Communauté de Communes avec la prise de compétence « assainissement » au 1er janvier 2018.
Autres points abordé lors des délibérations, la convention signée entre la commune et l’association en charge de la crèche « Les Petites Papouilles » pour une durée de 5 ans, le maire a indiqué que compte tenu des charges (électricité –eau – téléphone – chauffage etc) et subvention, le coût annuel pour la commune est d’environ 100000 euros pour cette structure indispensable au quotidien. La gestion du gymnase a aussi été évoquée au travers de la nouvelle convention triennale et les réciprocités de facturation, comme l’a indiqué Jean Philippe Bréard, adjoint au maire, au bilan final le gymnase « coûte » environ 5000 euros par an à la commune.
Dans le domaine du social, les élus ont validé la subvention de 5000 euros en direction du (CCAS) Centre Communal d’Action Sociale, puis la participation au fonds de solidarité pour le logement (FSL) pour un montant de 1014 euros.
D’autres délibérations ont porté sur l’achat de bois sur des parcelles communales par une entreprise privée, sur les conventions annuelles antre des entreprises privées et la commune pour le déneigement (saison 2017/2018) et enfin il a été présenté aux membres du conseil le tableau des effectifs de la commune, à ce jour une trentaine de personne travaillent au sein des différents services de la commune, dont près de 40% en direction de la jeunesse et l’école.