Vous êtes ici

Salon du livre - bilan

Un « bon » salon

 

Tel est le qualificatif que les organisateurs du 3ème salon du livre et de la photographie pouvaient dire ce dimanche en fin d'après-midi après les deux jours d'ouverture au public.
Malgré une baisse des visiteurs due au problème de circulation, surtout samedi, les exposants ont pu échanger sur leurs passions dans le domaine des auteurs et éditeurs mais aussi des photographes présents.
Samedi au cours du vernissage, les représentantes de « l'Hymne des poètes », du « regards alpins » ont remercié en 1er la commune et sa représentante Christine Spozio pour le soutien logistique, mais aussi la présence et la collaboration de la médiathèque Bastidonne avec Suzan Tokgoz. Cette dernière a participé avec son exposition « Carnet de voyage » et la projection d'un documentaire sur Alexandra David Neel.
Tout au long du WE, la trentaine d'auteurs ont pu présenter leurs ouvrages, souvent accompagnés des éditeurs et/ou illustratrices. Les discussions avec les visiteurs ont permis de tisser des liens et de mieux comprendre les passions de chacun. Des ateliers de dessin se sont déroulés au cours des deux après-midi par l'Atelier Boticelli, sans oublier la présence d'un stand avec les ouvrages de Maryse Martel, auteure disparue récemment. A noter la présence de deux Bastidons en la personne de Jacques Bretaudeau et Marie Jo Fressard, chez les auteurs mais aussi de Michel Ponte de Montgardin et animateur des cours de théâtre à l'association Bastidonne Campus.
Au détour du salon nous avons rencontré Alain Prorel, cet écrivain, ancien professeur d'anglais à Briançon et originaire de Champcella a présenté ses ouvrages. Cesderniers sont souvent des œuvres autobiographiques sur l'histoire de son village du nord du département. Un autre de ces ouvrages mais en avant « la vie dans la salle des profs » au lycée. Un de ses derniers est consacré aux estives avec une discussion entre un « pro » loup, le berger et un « anti » loup, le propriétaire du troupeau. Son dernier ouvrage dont le titre est « Oui, mais c'était avant » par le d'un autre sujet avec les « pour » et les « contre », la corrida au travers d'un roman. Son prochain ouvrage va traiter d'un sujet d'actualité depuis quelques semaines avec « l'immigration »
Au terme de ces deux jours, le rendez-vous est déjà pris pour l'année 2019 pour une quatrième édition du salon du livre et de la photographie à La Bâtie Neuve en novembre.