Vous êtes ici

Assemblée générale Tennis

Un nouveau président, une nouvelle gestion

Ce vendredi soir avait lieu l’assemblée générale du "tennis club Bastidon" dans le local sur la place des écoles. Le président Lesly Reynaud a dressé le bilan de l’année en présence des membres du bureau, de quelques licenciés (trop peu) et de Jean Philippe Bréard, adjoint au maire en charge des sports.
Après le départ de l’ancien président, Lesly Reynaud a repris 'les rennes" du club depuis le mois de septembre dernier. De ce fait de nombreuses actions engagées par l’ancien bureau ont eu un effet négatif notamment sur le budget du club ce qui a été souligné au cours de cette assemblée.
Néanmoins un bilan de l’année écoulée en terme de résultat a été présenté avec un peu plus de 50 adhérents dont près d’une trentaine à l’école de tennis encadrée par deux animateurs diplômés.
Du côté du championnat, un bon comportement de l’équipe féminine et et de l’équipe homme "senior + ", l’engagement d’une équipe jeune a été une "première" pour le club. Diverses animations ou autres compétitions comme la "manche qualificative du National TEnnis Cup" a rassemblé près de 130 joueurs sur les courts Bastidons. Du côté des arbitres le club Bastidon est bien représenté au niveau régional et même national par la sélection du président pour suivre le dernier volet de sa formation.
Avec un déficit sur l’année de 2326 euros, le nouveau président et son bureau vont faire de l’année 2019, une année de remise à flot avec une recherche de nouvelles recettes, comme des subventions ou des sponsors et d’économie au sein du club.
Pour cette nouvelle année sportive : maintien de l’école de tennis, championnats départementaux (1 seul équipe homme), le National Tennis Cup (qualification du 5 mai au 16 juin), diverses animations en lien avec le comité et la Fédération Française, la fête du tennis le 2 juin etc. Une meilleure communication adaptée au club, tout ceci afin de présenter un budget équilibré, sans augmentation du coût de la carte d’adhérent et de la licence.